9e Rencontre Université-Défense

LA GUERRE DU FUTUR

Retour sur l’événement

UNIDEF9 est sans doute l’une des éditions qui a connu le plus grand succès. Tous les records d’assistance des militaires, des étudiants et des membres du public ont été battus. Les participants ont soulevé des questions fondamentales d’éthique, de droit et des capacités techniques et stratégiques des acteurs étatiques et non-étatiques. Est-il préférable que des humains restent «dans la boucle» et que l’intelligence artificielle se contente d’aider à la décision? Ce processus sera-t-il trop lent contre des opposants qui eux confient l’arbre décisionnel complet à la machine? À combien d’années, ou de mois, sommes-nous de l’apparition d’essaims massifs de machines de guerre miniatures? Comment y ferons-nous face? Doit-on prioriser les vulnérabilités des appareils militaires ou celles de la société civile?

Rendez-vous, UNIDEF10 2019!

David Fastabend
Sophie D’Amours
Richard Giguère
Auditorium Hydro-Québec
MGen Guy Chapdelaine et Gen (ret) Jean-Marc Laurent
Mariane Renaux

LA GUERRE DU FUTUR

1er mars 2018, Auditorium Hydro-Québec, Pavillon Alphonse-Desjardins
Université Laval

Le thème choisi pour la conférence de 2018 est celui de la guerre du futur et de l’impact qu’elle aura sur le plan socio-psychologique, technologique, cyber, médical (CBRN) et éthique. La conférence vise d’une part à présenter la diversité et la complexité des opérations militaires modernes et, d’autre part, à examiner les multiples aspects de la croissante déshumanisation du champ de bataille. Ces questions sont plus que jamais d’actualité avec la sophistication des moyens technologiques contemporains et leur introduction progressive dans le domaine des applications militaires. De nombreux experts tant internationaux que nationaux, des secteurs public et privé, mariant expérience du terrain et approche conceptuelle, seront appelés à présenter leur perspective en la matière et à participer aux débats.

unidef 9 2018 bandeauAgenda

(sujet à changement)

8:00 h Mot d’accueil : Brigadier-général (ret) Richard Giguère et professeur Stéphane Leman-Langlois, CSI
Ouverture du colloque: Général (ret) Raymond Hénault, (Membre du Comité consultatif ministériel pour l’Examen de la politique de défense et ancien Chef d’état-major de la Défense du Canada)

8:45 DISCOURS D’OUVERTURE : Le futur de la guerre
David Fastabend

9:30 PROGRÈS ET ENJEUX DE L’INTELLIGENCE ARTIFICIELLE
Jonathan Gaudreault (Université Laval)
Richard Khoury (Université Laval)
Branka Marijan (Project Ploughshares)

10:45 MOT DE LA RECTRICE DE L’UNIVERSITÉ LAVAL
Mme Sophie D’Amours

11:15 SUPER SOLDAT
Major Max Michaud-Shields
Len Goodman (CRDC)
Craig Burrell (CRDC)

Déjeuner ADGA

13:30 SCIENCE APPLIQUÉE
Général Jean-Marc Laurent
Mariane Renaux (Kyrema)
Philippe Giguère (Université Laval)

14:45 CONSIDÉRATIONS JURIDIQUES ET ÉTHIQUES
Major-Général Guy Chapdelaine
Major Jean-François Noël
Anne Cammilleri (Université Paris 13)

16:00 CONFÉRENCE DE CLÔTURE
Jean-Baptiste Jeangène Vilmer, IRSEM

16:45 Conclusion avec M. Louis Bélanger (directeur, HEI)

ADMISSIONS

(incluant pauses-café et repas du midi)
lien au site des admissions
Générale : 120$
Étudiants : 30$

L’INSTITUT MILITAIRE DE QUÉBEC (IMQ)

L’Institut militaire de Québec a été formé à Québec, en janvier 1929, pour succéder à plusieurs organismes tels que les Services unis du Canada, le Club des officiers, ainsi que l’Association des officiers de la Milice. Aujourd’hui, Aujourd’hui, l’Institut a pour mission de participer au développement professionnel des officiers, sous-officiers et employés civils de l’Équipe de la Défense de la grande région de Québec, de contribuer à la connaissance et au rayonnement des Forces armées canadiennes et de sensibiliser la société civile à la culture de défense.

LES HAUTES ÉTUDES INTERNATIONALES (HEI)

Créées en 1994, les HEI sont un institut d’études de cycles supérieurs et de recherche interdisciplinaires sur l’international. Les HEI offrent une maîtrise en études internationales, un doctorat en études internationales, ainsi que des formations intensives. Comptant plus de 70 membres, pour la plupart professeurs à l’Université Laval, les HEI accueillent aussi neuf regroupements de recherche et publient une revue scientifique Études internationales.

Auteur : S. Leman-Langlois

Titulaire, Chaire de recherche du Canada en surveillance et construction sociale du risque

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.