Kelly Knight Craft nommée 31e ambassadeur des États-Unis au Canada

Donald Trump a nommé, 10 mois après son intronisation en tant que Président, son nouveau représentant diplomatique au Canada. Il s’agit de Kelly Knight Craft, qui succèdera donc à Bruce Heyman au poste d’ambassadeur des Etats-Unis à Ottawa.

Tout comme son prédécesseur, Mme Craft provient du monde des affaires. Mais son expérience politique n’est pas pour autant insignifiante. Historiquement proche du parti Républicain, elle représente en 2007 les Etats-Unis aux Nations-Unies au sein de la délégation américaine. Elle y défendra notamment les efforts américains dans la lutte contre le Sida en Afrique.

Kelly Knight Craft devient ainsi la première femme ambassadeur au Canada. Et cette nomination n’est pas anodine. C’est un message positif envoyé à Justin Trudeau, pour qui la représentation féminine dans les hautes sphères de l’État est enjeu primordial, estime Gilles Rivard, ancien ambassadeur du Canada auprès des Nations-Unies

adame l’ambassadeur est chargée malgré tout de défendre la politique élaborée par Washington. Le retrait de l’Accord de Paris, la coopération en matière de sécurité ainsi que la promotion de continuer une intégration économique forte avec le Canada sont autant d’enjeux déterminants auxquels Kelly Knight Craft sera confrontée durant son mandat.

Le couple Craft a dernièrement soutenu financièrement la campagne de D. Trump à hauteur de 2 millions de dollars.

MégaData 2017 : citoyenneté, métadonnées, sécurité

MégaData 2017 explorera les usages potentiels des métadonnées en matière de sécurité intérieure et internationale. Il s’agit d’un colloque d’une journée, subdivisé en 4 panels de discussion formés de praticiens et de chercheurs de renommée internationale (de langue anglaise et française).

Continue reading « MégaData 2017 : citoyenneté, métadonnées, sécurité »

L’arsenal nucléaire mondial et la menace atomique

Antoni Robert

Au cours des derniers mois, la crise dans la péninsule coréenne, en lien avec les tests nucléaires nord-coréens, a accaparé l’attention des médias et des observateurs à travers le monde. Sans contredit, il s’agit de la plus importante menace nucléaire actuelle. Toutefois, des événements semblables doivent aussi nous rappeler que les armes nucléaires posent des risques dans d’autres situations houleuses et problématiques, qui sont généralement moins connues et parfois oubliées.

Continue reading « L’arsenal nucléaire mondial et la menace atomique »

La dérive du chavisme et le chaos vénézuélien

Antoni Robert

Depuis déjà quelques mois, une grave crise institutionnelle et sociale frappe de plein fouet le Venezuela, pays qui était encore récemment le plus riche du continent sud-américain. Ce fulgurant déclin est notamment en lien avec la chute d’un mouvement politique, sa mauvaise gouvernance et sa descente apparente vers la dictature, au détriment de la démocratie et du peuple vénézuélien.

Continue reading « La dérive du chavisme et le chaos vénézuélien »

Mossoul libérée : le groupe État islamique s’est-il effondré avec son « califat » autoproclamé?

Antoni Robert

À partir de Mossoul, deuxième plus grande ville d’Irak, le premier ministre irakien Haider al-Abadi a récemment annoncé la fin et l’échec « du faux État terroriste autoproclamé de Daech ». Toutefois, la reprise par les forces irakiennes de la Mosquée al-Nuri, d’où le « calife » Abou Bakr al-Baghdadi a déclaré le soi-disant État islamique en 2014, a-t-elle réellement marqué la fin du groupe État islamique (EI)?

Continue reading « Mossoul libérée : le groupe État islamique s’est-il effondré avec son « califat » autoproclamé? »

Derrière la crise diplomatique dans la péninsule arabique

Antoni Robert

L’Arabie Saoudite, l’Égypte, Bahreïn et les Émirats arabes unis ont tous décidé de rompre leurs relations diplomatiques avec le Qatar, richissime État gazier que ces derniers accusent de « soutien au terrorisme ». Cette crise régionale est la plus grave à survenir depuis la création du Conseil de coopération du Golfe, en 1981.

Continue reading « Derrière la crise diplomatique dans la péninsule arabique »

Une Cour pénale spéciale face aux violences et crimes répétés en Centrafrique

Antoni Robert

Plus de 620 crimes ont été commis par toutes les parties lors des conflits armés en République centrafricaine (RCA), entre 2003 et 2015, dont des tueries et violences sexuelles, tortures, pillages, enlèvements et enrôlement d’enfants-soldat, selon un rapport accablant de l’ONU.

Continue reading « Une Cour pénale spéciale face aux violences et crimes répétés en Centrafrique »