Un retour vers les opérations de paix? Conférence de l’Institut militaire de Québec

Conférence du professeur Walter Dorn

Le 3 novembre 2016 à 19h15, l’Institut militaire de Québec (IMQ), un partenaire du CSI et des HEI, organisera une conférence portant sur la question d’un éventuel retour du Canada vers les missions et opérations de paix. Cette conférence aura lieu au NCSM Montcalm de la Réserve navale, à la Pointe-à-Carcy et sera constituée des interventions de deux invités. D’abord, voici un aperçu de la présentation du professeur Walter Dorn du Collège des Forces canadiennes de Toronto :

« Le premier ministre a déclaré que  » le Canada est de retour » sur l’échiquier mondial. Il a chargé son ministre de la Défense nationale de se réengager dans les opérations de maintien de la paix des Nations Unies. Que peut-on faire? Quels sont les défis? Où aller? »

Puis, le professeur Dorn sera accompagné par le Colonel Marcel McNicoll, D Pol MD, qui fera une rétrospective de sa dernière mission onusienne en République Démocratique du Congo : « Entre l’exécution du mandat, l’emploi de la force et l’utilisation de nouvelles technologies ».

Pour plus d’informations, veuillez consulter la page des événements de l’IMQ : http://www.institutmilitairequebec.com/evenements. Vous y trouverez aussi des lectures suggérées.

À nouveau, afin d’assister à cet événement, il est nécessaire d’être membre de l’IMQ. Pour ce faire, il est essentiel de compléter le formulaire d’adhésion  (formule-adhesion-civils-2016-2017-1), que vous devrez ensuite retourner à l’adresse courriel suivante : institutmilitairequebec@outlook.com.

Au Yémen : « Si on veut le même scénario qu’en Syrie et en Irak, on en prend la route »

C’est du moins ce qu’affirme Hassan Boucenine, Chef de mission au Yémen pour Médecins sans frontières (MSF). Dans un article publié par Le Monde, celui-ci dénonce la situation humanitaire alarmante à laquelle les habitants de ce petit pays de la péninsule arabique font face depuis le début de la guerre.  Continue reading « Au Yémen : « Si on veut le même scénario qu’en Syrie et en Irak, on en prend la route » »

Élections américaines et politique étrangère des États-Unis

RENCONTRE AVEC DEUX ANCIENS MEMBRES
DE LA CHAMBRE DES REPRÉSENTANTS

Conférence-débat organisé par le Centre sur la sécurité internationale et les Hautes études internationales

Lundi 3 octobre 2016 de 11 h 30 à 13 h
Salle 3A du pavillon Charles-De Koninck
Information: communication@hei.ulaval.ca

kuykendall lancasterkimgall paquin

 

Cette activité est organisée, grâce au Consulat général des États-Unis, par le Centre sur la sécurité internationale (CSI) avec la collaboration de la Chaire de recherche sur la démocratie et les institutions parlementaires

Sécurité internationale, sécurité intérieure: connexions et fractures

Colloque d’une journée le jeudi, 6 octobre 2016.

Le Canada, comme la plupart des autres pays de l’Occident, est engagé dans de multiples activités vouées à assurer sa sécurité sur la scène internationale. Certaines sont présentées et justifiées comme visant à assurer la sécurité personnelle des Canadiens sur le territoire du Canada. C’est le cas entre autres des opérations menées pour faire la guerre au terrorisme à l’étranger, qui visent en partie à éviter que des groupes non-étatiques utilisent des tactiques terroristes au Canada. Continue reading « Sécurité internationale, sécurité intérieure: connexions et fractures »

Menaces militaires en contexte électoral: les élections présidentielles taïwanaises et la menace d’une intervention chinoise

Corentin Bialais,

Étudiant à la maîtrise en études internationales, HEI

 

« Les missiles chinois ne ciblent pas spécifiquement les côtes taïwanaises ». C’est ce qu’a affirmé le président taïwanais, Ma Ying-jeou après son entrevue historique avec son homologue chinois Xi Jin-Ping du 7 novembre 2015. Cette déclaration intervient alors que la campagne pour les élections générales de 2016 bat son plein. Le contraste entre cette période préélectorale et le premier scrutin présidentiel organisé vingt ans plus tôt, en 1996, est édifiant : à cette époque, l’armée populaire de Libération avait alors effectué une série de frappes de missiles dans les eaux Taïwanaises dans le but de dissuader les électeurs de voter pour le président en place Lee Teng-hui, accusé par Pékin de suivre un agenda qui mènerait à une déclaration d’indépendance de TaïwanContinue reading « Menaces militaires en contexte électoral: les élections présidentielles taïwanaises et la menace d’une intervention chinoise »

Les prochaines élections américaines; Conférence à l’Institut militaire de Québec

Conférence du professeur Jonathan Paquin et de la professeure Anessa Kimball

Le 22 septembre 2016, l’Institut militaire de Québec (IMQ), un partenaire du CSI et des HEI, organisera une conférence portant sur les prochaines élections américaines. Celle-ci sera constituée des présentations de deux professeurs de science politique de l’Université Laval, Jonathan Paquin et Anessa Kimball, qui sont tous les deux membres du CSI et des HEI.

La présentation de la professeure Kimball sera intitulée « L’avenir des relations bilatérales coopératives en matière de défense et sécurité dans deux avenirs potentiels différents », tandis que celle du professeur Paquin aura pour titre « Vote populaire et Grands électeurs : Qui remportera les élections présidentielles de 2016? »

Pour plus d’informations, veuillez consulter la page des événements de l’IMQ : http://www.institutmilitairequebec.com/evenements.

Afin d’assister à cet événement, il est nécessaire d’être membre de l’IMQ. Pour ce faire, il est essentiel de compléter le formulaire d’adhésion  (formule-adhesion-civils-2016-2017-1), que vous devrez ensuite retourner à l’adresse courriel suivante : institutmilitairequebec@outlook.com.

État islamique : les femmes, avenir des hommes?

Sarah Magnien,

Étudiante de Sciences Po Bordeaux en échange aux HEI

 

2 000. C’est le nombre de femmes que l’on estime faire partie de l’organisation État Islamique (EI), alors que celui des combattants s’élève à 20 000 hommes . Ces chiffres sont bien évidemment à utiliser avec précaution dans la mesure où toutes les informations émanant des territoires irakiens et syriens contrôlés par l’EI depuis 2013 proviennent de sources relativement peu fiables. Parmi les membres de l’organisation, beaucoup sont occidentaux . Ce sont les fameux « Muhajirat » (immigrants) venus faire le « Djihad » en Irak et au Levant. Presque 10% des Occidentaux seraient des femmes, ce qui représente environ 200 jeunes femmes et filles parties de France (60), du Royaume-Uni (50), d’Allemagne, de Belgique ou d’autres pays européens. Cette configuration est relativement exceptionnelle puisque jamais auparavant, les mobilisations djihadistes transnationales n’avaient compté autant de femmes parmi leurs rangs. Toutes ont ainsi répondu à l’appel d’Al-Baghdadi à venir sur ce nouveau territoire musulman, justifiant la migration vers la maison de l’Islam comme un devoirContinue reading « État islamique : les femmes, avenir des hommes? »