Actualités

La Corée du Nord test un nouveau missile balistique intercontinental

Pyongyang a procédé au test d’un nouveau missile balistique intercontinental capable d’atteindre une altitude de plus de 4 475 km et qui pourrait frapper pratiquement toute ville américaine. Capable d’atteindre une cible à plus de 13 000 km, le nouveau missile nord-coréen accroît la menace d’une possible frappe sur le territoire américain.

af1fed7e-d592-11e7-93d7-6d6fc14be448_1320x770_144424

Kim Jong-Un inspecte le camion érecteur transportant le Hwasong-15. (Photo: AP)

La Corée du Nord a inauguré leur nouveau missile Hwasong-15 en effectuant un test en pleine nuit, ce qui est très inhabituel pour le régime de Kim Jong Un. Pyongyang a possiblement mené ce test pendant la nuit pour tester la rapidité de réaction de ses troupes affectées au lancement de missiles balistiques intercontinentaux, ainsi que pour éviter d’alerter les systèmes d’interceptions de missiles américains.

Missile_Test_2

Un camion érecteur déploie le missile balistique intercontinental Hwasong-15 avant son lancement. (Photo: Media nord-coréen)

Par contre, la technologie nord-coréenne oblige l’utilisation d’un camion érecteur qui doit être déplacé vers un site de lancement avant de pouvoir lancer le Hwasong-15. Les satellites espions américains, ainsi que les systèmes de surveillance alliés sont en mesure de détecter les mouvements de ces camions vers les sites de lancement, ce qui donne la chance de préparer d’éventuelles contre-mesures si la menace est réelle.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s